mercredi 26 février 2014

Les lanternes flottantes de Mercedes Roffé




L'antique frôle le quotidien dans la poésie de Mercedes Roffé. Elle questionne le péché originel et le divin tels que décrits dans l'Ancien Testament. Elle se situe dans la lignée des poétesses héritières des mythologies grecques, romaines, mais aussi des traditions Maya.  L'humain descend du divin. Mais un divin "âcre" et "fétide" comme l'exprime ces vers extraits des Lanternes flottantes :


Il n'y a pas eu de chute. Il y a
                             dès l'origine
des particules d'excroissances âcres, fétides
comme un ichor Dieu. Ça oui.


Ce qui importe c'est le chant. Des poèmes qui réfléchissent sur l'acte d'écrire :


De chute il 'y a pas eu.
Le chant est ici. Ici-bas.
Dedans.

...
Ceci est ma voix en toi
Ceci, mon souffle se chosifiant
dans le vide: la pure Absence


Elle pose la question de l'origine et de l'existence de Dieu : 


Mais ....
Lui qui est Celui qui est
a-t-il ventre, tête ou main ?

Et s'il n'était pas contracté?
Si jamais,
         Il s'était replié sur lui-même
et que nous étions encore sans être
                              Dans le mystère de son ventre ? 


Si nous n'étions pas encore nés. Seulement imaginés . Peu importe en effet quelle Bible serait la bonne si la maison de l'enfance est "bombardée" et que Babel reste muette :


Ton Alexandrie funeste et familière
Rome bombardant la maison de ton enfance
Une Babel de mutisme
N'entre pas
N'ouvre pas les yeux.


La poète nous entraine dans un tourbillon de questionnement, peut-être le plus métaphysique de ses recueils. "Je suis sa distance de moi et d'elle-même".


On est arrivé jusqu'ici
À la blessure de l'aile.
Contradiction parfaite
où tout est possible
où tout danse sa danse-tourbillon
De silence et de vide.



Tant de récits des origines et selon plusieurs traditions. Seul importe le chant qui ici nous enchante. D'où l'importance d'avoir la version originale espagnole et la traduction française dont Nelly Roffé a conservé la musicalité. 


Les lanternes flottantes, en édition bilingue espagnol-français, Montréal, Éditions du Noroît, 2013. Traduction de Nelly Roffé.


Autres recueils en traduction française:

- Définitions mayas et autres poèmes, en édition bilingue espagnol-français, Montréal, Éditions du Noroît, 2004. Traduction de Nelly Roffé. 

- Rapprochements de la bouche du roi, en édition bilingue espagnol-français, Montréal, Éditions du Noroît, 2009. Traduction de Nelly Roffé.




Vidéo du lancement du livre AVEC MONIQUE BOSCO

https://www.youtube.com/watch?v=30b6r3PsRdo&feature=youtu.be Vidéo du lancement du livre AVEC MONIQUE BOSCO à la Maison des écrivains...